17/10/2007

Politique

Le roi est mort, vive le roi !

 

En septembre dernier, j’ai écrit que les Genevois ne pardonneront jamais à son Altesse Jobin, roi déchu de Cointrin, son écart et qu’il était politiquement mort. Je lui aurais encore pardonné s’il s’était fondu en excuses. Rien de tout cela, au contraire.

 

Est-il prétentieux ? Je ne crains qu’une chose, c’est qu’il entrainera Madame Martine Brunschwig Graf dans sa chute, pour le grand dam de la droite. L’entente aurait mieux fait de changer le fusil d’épaule, mais voilà … il fallait « s’ententre ».

 

Le verdict du 21 octobre prochain nous le dévoilera. Et on criera peut-être sur les toits : « le roi est mort, vive le roi … de l’Office de Tourisme Genevois » !
Oui, il est – au contraire de MaMi (Martine+Micheline) - plus utile à Genève qu’à Berne.

 

Bien à vous                    

 

 

Onex, le 17 octobre 2007    Bruno Mathis      079/605.14.13   b.mathis@tele2.ch

18:31 Écrit par Etoile de Neige dans Général | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Il y a peu de temps, on parlait que de Christoph Blocher et ... son mouton noir.
Ensuite de Pascal Couchepin et Mörgeli. Et maintenant journellement de ... Eveline Widmer-Schlumpf. Cette agressivité dans la politique devient à la fin lassante, comme s'il n'y avait pas d'autres problèmes à résoudre (criminalité étrangère, passeport suisse à rabais, primes maladies, fiscalité etc. etc.). A l'époque, il y a eu la scission entre les catholiques, reconnaissant le Vatican, le pape, et les autres.
Maintenant, il y a ceux qui reconnaissent et suivent la politique des zurichois et le pape "Christoph 1er" et les autres (grisons, bernois etc.). A mon humble avis, il faudrait faire une scission-si les statuts le permettent- entre les différentes tendances dans l'UDC même et baptiser l'aile zurichoise, pas en odeur de sainteté, UDZ (Zurich) ou UDB (Blocher). Qu'en pensent nos braves citoyens, soutenant ce parti ?

Écrit par : Bruno Mathis | 24/04/2008

Les commentaires sont fermés.