29/05/2008

Hooliganisme et biométrie

Hooliganisme et biométrie

 

 

Avec l’approche de l’EURO 08, elle monte, la fièvre du samedi-soir.

 

Les tristes spectacles livrés par les hooligans ne ternissent pas seulement les joutes sportives, mais cachent un mal-être ou mal de vivre de certains individus dans notre société de surconsommation.

 

Je ne sais pas s’il faut encore et toujours « fermer les yeux », s’il faut applaudir ou pleurer. Moi, j’applaudis au sujet des évènements du début mai (à Bâle et Berne), car ces vandales ont enfin réussi à faire sauter le verrou de l’autorité fédérale, avant qu’il n’y ait des morts (autoriser l’emploi de la biométrie, au détriment de notre sacro-sainte liberté et protection de la sphère privée, dont nous bénéficions).

 

Toutefois, identifier ces voyous ne suffit pas ; encore faut-il leur demander réparation, mais … ces malandrins ont-ils les moyens ? L’heure n’est-elle pas venue pour durcir « un peu » nos lois douillettes, voire laxistes ? M. Zappelli, procureur général genevois, et consorts, faut-il vous procurer la clé pour serrer les boulons ?

 

22:32 Écrit par Etoile de Neige dans Société - People | Tags : bruno mathis, etoile de neige | Lien permanent | Commentaires (0)

Hooliganisme et sécurité

EURO08 et sécurité

 

 

Le coût de la sécurité monte à la vitesse grande V, au grand dam de nous consommateurs, pris en otage ! Il ne faut pas se leurrer, c’est bien les contribuables qui payeront la dépense. Avec la mobilisation générale, l’ordre dans et autour des stades sera - sans aucun doute - plus qu’assuré, surtout qu’il s’agira de spectateurs « civilisés ». Mais, qu’adviendra-t-il de la sécu sur les autres lieux de jouissance pendant la grande fête de l’Euro08 ?

 

 

 

 

 

Onex, le  29 mai 2008          Bruno Mathis       079/605.14.13

 

                              b.mathis@tele2.ch

 

 

 

 

 

21:48 Écrit par Etoile de Neige dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Hooligans et biométrie

 

                         

Hooliganisme et biométrie

 

 

Avec l’approche de l’EURO 08, elle monte, la fièvre du samedi-soir.

 

Les tristes spectacles livrés par les hooligans ne ternissent pas seulement les joutes sportives, mais cachent un mal-être ou mal de vivre de certains individus dans notre société de surconsommation.

 

Je ne sais pas s’il faut encore et toujours « fermer les yeux », s’il faut applaudir ou pleurer. Moi, j’applaudis au sujet des évènements du début mai (à Bâle et Berne), car ces vandales ont enfin réussi à faire sauter le verrou de l’autorité fédérale, avant qu’il n’y ait des morts (autoriser l’emploi de la biométrie, au détriment de notre sacro-sainte liberté et protection de la sphère privée, dont nous bénéficions).

 

Toutefois, identifier ces voyous ne suffit pas ; encore faut-il leur demander réparation, mais … ces malandrins ont-ils les moyens ? L’heure n’est-elle pas venue pour durcir « un peu » nos lois douillettes, voire laxistes ? M. Zappelli, procureur général genevois, et consorts, faut-il vous procurer la clé pour serrer les boulons ?

 

 

 

 

Onex, le  29 mai 2008          Bruno Mathis       079/605.14.13

 

                              b.mathis@tele2.ch

 

21:33 Écrit par Etoile de Neige dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0)