11/06/2008

L'heure de vérité approche

Suisse : Turquie A sept heures du coup d’envoi, je laisse vagabonder mon esprit. Le match de la peur approche. J’espère que la Nati soit à la hauteur et qu’elle arrivera à sauter l’obstacle, grâce (aussi) aux trois « gladiateurs », dont le sang turc coule dans leurs veines. On dit être fort comme un turc ; on verra si les Kebab-Boys arriveront à freiner la fougue des Choco-Boys, dirigés par notre gentil (trop gentil ?) chef d’orchestre Köbi Kuhn, pour empêcher les Suisses à engranger le salaire de la peur. Mais, pour y arriver, il ne faudra pas qu’ils oublient leur partition ! Est-ce que demain on chantera: « Köbi, à toi ma gloire » ou est-ce qu’on devra se tourner vers le précieux distillat « Père ma gloire » pour noyer notre chagrin ? Hopp Schwiiz (sans Schadenfreude) et que le meilleur gagne ! Onex, le 11 juin 2008     Bruno Mathis      079/605.14.13   b.mathis@tele2.ch

15:13 Écrit par Etoile de Neige dans Sports | Tags : suisse:turquie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'essaie de noyer mon chagrin dans l'alcooool,
mais ce depuis le têmps ce salooooopiot
a appris à nager

Écrit par : Bruno Mathis | 12/06/2008

Les commentaires sont fermés.