16/06/2008

Arbitrage pendant l'Eurofoot

Eurofoot/Arbitrage

 

 

MERCI Köbi, merci arbitre (concernant la première mi-temps Suisse-Portugal). Je suis triplement content pour la Nati et Köbi, qui quitte la scène sur une victoire d’honneur contre une 2e excellente garniture lusitanienne. Bravo les Suisses.

 

Les chances qui leur manquaient dans les deux premières confrontations se sont reportées sur le troisième match, avec l’élimination honorable qu’on connaît.

 

 

Je me suis livré à un rapide calcul de comparaison. Les Tchèques ont marqués 4 buts et encaissé 6, les Turques 5 et 5 et les Suisses 3 et 3.

 

Je sais avec des si on referait le monde, mais le penalty soustrait contre les Tchèques, et marqué, aurait pu changer le monde, respectivement la donne :

 

«  La Suisse qualifiée pour les quarts de finales  » ! Ouf.

 

  

 

Ce qui me préoccupe, c’est la qualité de l’arbitrage. Il n’y a pour ainsi dire aucun match non entaché de fautes d’arbitrage, fautes portant parfois à conséquences. Je sais, l’erreur est humaine, mais … ce qui se passe sur le terrain actuellement se passe de commentaires ! Avec la télé et les moyens de communication à disposition, pas mal de bourdes pourraient être corrigées. Je ne veux point jeter la pierre sur l’homme en noir, car le jeu devient de plus en plus rapide et même les juges de touche, comme au tennis, réussissent à se tromper.

 

 

Pas besoin d’être professeur à l’EPFL pour trouver la faille. Bon sens, introduisons enfin un arbitre-conseil, relié à son collègue sur le terrain, voilà LA solution.

 

   

 

Onex, le  16 juin 2008          Bruno Mathis       079/605.14.13

 

                              b.mathis@tele2.ch

 

10:20 Écrit par Etoile de Neige dans Sports | Tags : bruno mathis, etoile de neige | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.