25/08/2008

Une douce rêverie de Bruno sur le futur

Rêve d’une nuit d’été 2070

Depuis mon attique, du haut de ma tour « Charmes des Acacias Y », je contemple cette fin de journée magnifique. Le soleil, baigné dans une couche mauve dorée, m’envoie ses derniers rayons de soleil. Au lointain brillent les 3 minarets, entourant Geneva-town. Les pluies torrentielles de ces derniers jours ont partiellement libéré la ville du smog. L’air est enfin devenu respirable sans masque et la chaleur étouffante supportable, après cette longue période de sécheresse. Par moment, le baromètre flirtait avec les 50 degrés Celsius. A partir de 40, le gouvernement met en route les refroidisseurs, alimentés par une pile solaire, installés le long des trottoirs roulants.

Allah merci, l’eau potable, conservée dans les bouteilles en carton, se trouve par ici en suffisance dans les supermarchés Nessvit. Les arbres d’antan ont perdu leur feuillage ; pas grave, maintenant les plantes artificielles scintillent de mille feux, ne nécessitant ni eau, ni terre, garnissant notre environnement ! Geneva 24-08-2050      Bruno Mathis Pensées sur notre temps En son temps, il y avait le Vélodrôme (sport individuel), le Hippodrôme (sport collectif), l’Aérodrôme (loisirs collectifs) ; ensuite sont venus se joindre l’écodrôme (économie et écologie), le spéculodrôme (bourse, profits sauvages), le militarodrôme (terrorisme) et, last but not least, le saoulodrôme (botellónes, drogues) et le baisodrôme (sex sauvage). Où va-t-on s’arrêter et quel sera le prix à payer ? Montana, le 24 août 2008                    Bruno, le moralisateur

17:05 Écrit par Etoile de Neige dans Humour | Tags : etoile de neige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Hello Bruno, bien vu et joliment dit!

Écrit par : hommelibre | 27/08/2008

Bruno, c'est très joliment dit, bien vu! Mais à 50 degrés moi je me liquéfie... Bonne idée cette histoire en science-fiction.

Écrit par : hommelibre | 27/08/2008

"Cher Bruno, Je viens de me rendre compte de qui se cache derrière les commentaires, très beaux, d'ailleurs, si ma mémoire est bonne, cet article, vous me 'aviez publié à titre de commentaire. Bien à vous, (enchanté)"

Ce commentaire a été posté par Victor DUMITRESCU.

Écrit par : Bruno Mathis | 29/08/2008

Les commentaires sont fermés.