04/09/2008

L'insécurité devient pesante!

DSC00243.JPGrien voir !

rien entendre !

rien dire !

 

 

 

On ne touche pas à un cheveu d’LM, du parti socialiste ! Il n’en a plus assez. Et Miss Monica Bonfanti n’a-t-elle rien à « secouer » ?

 

Mr Laurent Moutinot, chargé du département de Justice et Police de la République et du Canton de Genève : «  je ne crois pas au miracle pour venir à bout de la criminalité des étrangers non résidents ! » (lire TdG du 26.08.2008, p. 19).   QUO VADIS ???

 

Bon sang, nos élus ont choisi quoi pour maintenir la sécurité ?

 

Je crois rêver, en lisant la Julie de ce jour : «  un nouvel immeuble victime de casseurs délinquants », traités avec indulgence.

 

Mr Daniel Zappelli a dit tout juste lors de son discours d’intronisation !

 

Je pose une seule question à LM : « Voulez-vous entrer dans l’histoire comme roi de la tolérance ou de l’incompétence, tout en sachant que l’un n’exclut pas l’autre ?! ». Tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentil. Depuis Caïn et Abel, ce n’est plus vrai !

 

Non de sort, au lieu de dorloter ces indélicats, au frais de la princesse, qu’est qui nous empêche de renvoyer ces moutons noirs illico en cachot chez eux ?

 

Notre têtue CF MCR, au lieu de multiplier les scandales jusqu’au Caucase, ferait mieux d’inclure cet ardent désir dans ses causeries bilatérales !

 

 

Onex, le  4 septembre 2008          Bruno Mathis       

 

 

 

 

 

 

15:22 Écrit par Etoile de Neige dans Genève | Tags : etoile de neige, entre nous | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Imposons des jours amendes à Moutinot et Bonfanti pour non-assistance à une population en danger.

Écrit par : moulinàparole | 04/09/2008

Votre langue n'est pas moins pointue que la mienne; je crains que je ne vais pas me faire que des amis avec mes propos un brin agressif. M. Mabut n'a pas dû aimer, car je ne figure pas dans sa sélection privilégié! Pour plaire à la République, j'étudies de le présenter "politiquement correct" sous un titre accrocheur "La tolérance de M. Moutinot ne connait pas de fin"?

Écrit par : Bruno Mathis | 04/09/2008

Les commentaires sont fermés.