05/09/2008

SECURITE : agir au lieu de réagir

 

DSC00084.JPG*

* *

RIEN VOIR

RIEN ENTENDRE

RIEN DIRE

* *

*

*SECURITE : RES, NON VERBA

Mr Laurent Moutinot, chargé du département de Justice et Police de la République et du Canton de Genève : «  je ne crois pas au miracle pour venir à bout de la criminalité des étrangers non résidents ! » (lire TdG du 26.08.2008, p. 19). Et la cheffe de police … y croit ? Cela me fait dresser les peu de cheveux sur la tête qui me restent.

Par contre, en lisant la Julie de ce jour : «  un nouvel immeuble au 14, rue Rousseau, victime de casseurs délinquants », traités avec indulgence, cela me fait tomber les chaussettes.

Monsieur, depuis Caïn et Abel, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, est du passé !

Et si Mr Daniel Zappelli avait dit tout juste lors de son discours censuré d’intronisation ?

In fino, je me pose une seule question: « Est-ce que LM veut entrer dans l’histoire comme roi de la tolérance » ?

Au fond du jardin, j’entends le ruisseau murmurer : « donnez-moi plus de surveillants et un Chandollon no 2 » !  .

 Et si on renvoyait tout ce beau monde, moutons noirs pour certains, quitte à payer la pension (toujours moins cher que chez nous), dans les prisons chez eux ? Mais pour cela on aura éventuellement besoin des compétences de notre conseillère fédérale, pour inclure « notre  désir ardent » dans ses causeries bilatérales !

05:57 Écrit par Etoile de Neige dans Genève | Tags : bruno mathis, etoile de neige | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.