06/04/2009

Et le printemps est là !

Printemps 2009 009.jpgune pure merveille !Printemps 2009 002.jpg


Il est revenu, le temps … des fleurs. Certains diront « enfin » ! A défaut de mimosa, arbuste méditerranéen (origine d’Australie, dont env. 400 espèces – 29 principaux – existent), nous voyons fleurir chez nous, la neige à la montagne à peine disparue, nos prés de toutes couleurs : de pâquerettes, de primevères (l’officinale est appelée parfois coucou), de boutons d’or, de pissenlits et, et, et. Quelle joie aussi de voir nos arbres, le magnolia, le pommier du Japon et j’en passe, mettre leurs plus beaux habits, d’admirer la multitude de fleurs dans les jardins, à commencer par les plus précoces, la perce-neige, la jonquille (de la famille des narcisses) etc.

Oui, le Printemps – signification de renouveau - est là et nous rempli de joie. Genève s’éveille, Genève se réveille (ce n’est pas seulement Paris ?), les couples s’enlacent, les couples s’enlacent, les couples se délassent. Les promeneurs et pique-niqueurs de la ville, enfermés dans leurs quatre-murs, prennent d’assaut possession de notre magnifique parc des Evaux (région onésienne, pour ceux qui devait l’ignorer). En me promenant dans mon voisinage, j’étais heureux de voir tous ces gens, toutes nationalités confondues, profiter de la chaleur ambiante du printemps dans une sorte de fraternité. Pas de barrières de frontière, pas de politique, ni religion faisaient obstacle. Je suis aussi heureux, quand ils quittent le terrain squatté aussi propre qu’à leur arrivée !

Les chanteurs se réveillent également et les amoureux aussi (… se bécoter sur les bancs publics, bancs publics chantait jadis Georges Brassens). Les Tessinois : « coucou, coucou l’inverno le passato, aprile non cè piu … ». Est-ce la faute à la Sérotonine qui fait monter nos envies et pulsions ? La Dopamine (précurseur de l’adrénaline) ne doit pas être étrangère à ce phénomène non plus ! Le désir se fait remarquer par l’augmentation de l’hormone et aussi par l’augmentation de l’intensité de la lumière, qui fait accroître notre sentiment de bien-être, voire une légère euphorie.

Quant à la fatigue du printemps, se sont les restes de l’hiver. Elle est généralement attribuée à l’hormone de détente, de sommeil, la Mélatonine qui probablement est influencée par le manque de luminosité en hiver.

L’équinoxe du printemps, époque de l’année ou le Soleil coupe l’équateur céleste (égalité de la durée des jours et des nuits) a lieu entre le 20 et 21 mars de chaque année.

Pâques, la fête chrétienne du printemps, est aussi en relation avec l’équinoxe, puisque c’est le premier dimanche qui suit la pleine lune (fixé par le concile de Nicée sous Constantin en l’an 325) ; donc entre le 22 mars et le 25 avril. D’autres fêtes mobiles, dont les Rameaux et Pentecôte en dépendent. Pâques est pour les Chrétiens également le renouveau (fin du carême, mort de Jésus-Christ sur la croix et sa résurrection). Les Rameaux ont lieux le dimanche avant la grande fête. Alors, quand on parle de faire Pâques avant les Rameaux signifie tomber enceinte avant le mariage (oui, c’est déjà arrivé et fauter est dans nos gènes !). Miséricorde, que Dieu pardonne.

Onex, le  6 avril 2009          Bruno Mathis       079/605.14.13

12:56 Écrit par Etoile de Neige dans Loisirs | Tags : etoile de neige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.