08/04/2009

Le bien-être est dans le "pré" !

In corpus sanos, spiritus sanos ! Oui, dans un corps sein habite un esprit sain. Nous naissons tous, à de rares exceptions près, avec un capital Santé. Seulement, il va de notre responsabilité et celle de nos parents de l’entretenir (dès la conception) par une hygiène de vie et une alimentation équilibrée. Hygiène de vie ne veut pas dire se laver 10 par jour, mais pratiquer du sport, de la musique, de la muse.


Je m’offusque contre ces nombreux ronds-cuirs à col-blancs, qui veulent améliorer le monde avec leur belle rhétorique, en nous privant de tant de petits plaisirs, jusqu’à empêcher notre « bien-être », p.ex. fumer un cigare, boire un verre (à la fois), se déplacer en 2-chevaux etc.

Au lieu de courir le monde, d’hôtels 4-étoiles à hôtels 5-étoiles, de conférence en conférence, ils feraient mieux de vivre le BIEN-ETRE en pratiquant leurs loisirs, car ce n’est pas la rhétorique, mais les actes qui comptent ! Prétendre que la terre se réchauffe est une réalité et j’affirme, au contraire d’Al Gore, qu’on ne peut l’arrêter, mais seulement retarder ! C’est vrai, nous en sommes responsables vis-à vis de nos enfants et petits-enfants, à l’instar de Saint-Exupéry qui a dit : « la Terre ne nous appartient pas, nous l’empruntons à nos enfants » ; et moi je murmure, le bien-être est dans le pré (notre NATURE, un cadeau du Ciel) !

 

Notre idéologie doit être dans la mesure et non dans la démesure, c'est-à-dire user sans en abuser ! Au lieu d’avaler des pilules rouges, vertes ou bleues, il vaudrait mieux se ressourcer dans l’immensité de notre mère NATURE (Yoga, Tai-chi, Muse et …) et si le temps nous manque, pratiquer le BEMER (Bio-Electro-Magnétisme pulsé à basse fréquence). Si intéressé, voire site www.therapie-bemer.ch. Le traitement de huit (8) 24.9.2007 divers 153.jpgminutes par jour est suffisant et équivaut à une heure de jogging (une question de disponibilité, cette thérapie peut-être renouvelé tous les 2 à 3 heures et ne présente aucun effet secondaire négatif, au contraire des médicaments. Cette thérapie a été « empruntée » aux sages de la Chine, et suite aux vols planétaires améliorée jusqu’à traiter et soulager de nombreuses maladies et douleurs avec grande efficacité, essais cliniques à l’appui (à savoir que Gagarine, premier homme dans l’espace, est revenu avec des séquelles).

 

Onex, le  7 avril 2009         Bruno Mathis       079/605.14.13

13:37 Écrit par Etoile de Neige dans Culture | Tags : etoile de neige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.