02/06/2009

Roland Garros ... mon amour

J’avais écrit en son temps que notre « héros national » n’était pas, malgré son tennis fabuleux, un extraterrestre et que l’eau continuerait, même en cas de défaite, à couler du Léman à la Méditerranée !



 

8.8.2005 082.jpg29.06.2007 Clarins aux Evaux GE 016.jpg

Un petit tremblement de terre, 6,5 à l’échelle Richter, s’est produit sous le soleil de Paris. Oui, de façon inespérée, la voie royale s’est ouverte devant RF, après que ses deux plus ardents antagonistes Nadal et Djokovic ont mordu le sable ocre de Roland Garros.

Mais attention, avec les jeunes loups qui l’attendent au contour, à l’image des coriaces  Davydenko, Murray et consorts, Roger Federer aurait tort de crier victoire trop vite et vouloir entamer la vente de la peau de l’ours …  

Et si Monfils se hissait au sommet de son art ? Toute la France pourrait crier cocorico, tandis que nous Suisses et Suissesses chauvins et chauvines se sécheraient discrètement une petite larme.

En avant Rodger, on te tient les pouces !

 

Onex, le 2 juin 2009      Bruno Mathis      b.mathis@tele2.ch

 

07:52 Écrit par Etoile de Neige dans Sports | Tags : etoiledeneige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.