31/08/2009

Conseil d'Etat genevois

Avec désappointement, voire désamour, j’apprends que le CE genevois (in corpo ré ?) approuve l’intervention musclée à l’encontre de Hannibal et sa câline Aline. Pas un mot de regrets.


David HilerPas un mot de regrets!  Quel opiniâtrie excessive! Pourtant, une simple convocation par nos Autorités aurait pu éviter tout ce trà-là-là. Est-ce voulu pour briller sur la scène internationale et au firmament des Droits de l’Homme ? C’était sans compter avec le mégalomane Mouammar, blessé dans son honneur. HR Merz a indéniablement été envoyé au casse-pipe par le lobby Suisse pour sauver x entreprises de notre pays. On a déjà assez subi de dégâts avec notre secret bancaire, qui est en train de voler en éclats. Accessoirement, il devait plaider la libération des 2 malheureux otages. Signer, on peut approuver ou non, mais c’était la seule façon de se sortir de ce guêpier d’un pays despote et, selon Kadhafi même, corrompu. En tout cas, nous ne sommes plus le pays de Guillaume (Tell), mais du moins j’espère celui d’Arnold (von Winkelried : voir Wikpédia) ! Englobant les otages, que nos prières soient exaucées !

In cha’ Allah’, si Dieu le veut !

Onex, le 31 août 2009 Bruno Mathis b.mathis@tele2.ch

07:28 Écrit par Etoile de Neige dans Genève | Tags : etoile de neige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.