23/11/2009

Le minaret, c'est l'Iceberg

 

Le minaret est bel est bien l’Iceberg qui montre sa pointe ou l’arbre qui cache la forêt !

Faisal_mosque2.jpg

 


iceberg.jpg

Permettez-moi de vous rappeler que la mosquée est un lieu de culte où se rassemblent les musulmans pour les prières communes. L’ensemble architectural est le plus souvent entouré d’une ou plusieurs tours, ou minarets dont le nombre est limité à six pour ne pas excéder les sept de la mosquée de la Mèque. C’est du haut d’un des minarets que le muezzin appelle à la prière au cours de l’adhan. Une mosquée est devenue plus qu’un lieu de culte ; elle sert d'institution sociale , éducative et politique : elle peut, ainsi, être accompagnée d’une médersa, d’un centre de formation, voire d’une université. Elle sert aussi de lieu de rencontres et d’échanges sociaux.

L’iman Youssef Ibram a déclaré : « après un faux appel à la prière, la Mosquée a été caillassé dans la nuit de dimanche à lundi ». Pour la seconde fois en dix jours et à moins de deux semaines de la votation sur l'initiative anti-minarets, la Mosquée du Petit-Saconnex a déposé une plainte pénale contre inconnu.

Je condamne très fermement, comme 99 % de mes compatriotes - UDC y compris - cet acte primitif de vandalisme. Tout laisse à croire qu’il soit en rapport avec l’initiative, mais comme dans un crime, le doute subsiste. Il y a des extrémistes partout, malheureusement. Et tant qu’il n’y a pas de preuves …

N’y a-t-il pas eu des problèmes entre Musulmans à la Mosquée de Grand-Saconnex ? Pourquoi les Arabes-Saoudites (finançant cet édifice) ont chassé Sir Quaridiri, le meilleur Musulman de Genève ? A son temps, j’ai eu l’occasion de parler avec lui. Il plaidait pour l’intégration et la paix entre les réligions. Aux yeux des croyants de l’Islam, était-il trop modéré ?

Trouvez vous normal qu'à Berlin, l'autorisation a été donnée pour la construction d'un minaret de 25 m de haut et que finalement il a 28 m et personne n'ose protester pour ne pas être traité de Nazi? Trouvez-vous normal que dans un collectif à Onex, un couple de personnes agées a été importuné toute la nuit par des disciples de Mohamed, fêtant le Ramadan jusqu'au matin? Voilà 2 exemples de l'Islamisation rampante, au nom de la liberté de religions.

« Les Musulmans dans notre pays n’ont jamais tenté d’introduire dans la loi suisse des pratiques prescrites par la charia. Le danger évoqué "relève du fantasme". L’initiative ne fera pas cesser dans certains pays musulmans la lapidation ou le port de la burka.

Et si je disais, pour le moment … le danger c’est le fanatisme et l’intolérance !

Par contre, elle serait très néfaste pour l’économie suisse. Les entreprises helvétiques risquent d’être boycottées dans les pays musulmans, sans compter l’influence sur les touristes provenant de ces pays et sur les fonds déposés dans les banques. Plusieurs milliards de francs sont en jeu » !

Si ce n’est pas de la provocation, c’est de l’intimidation ! Tolérance zéro !

Appelons un chat un chat et posons-nous la vraie question : « Voulons-nous de l’islamisation rampante dans notre pays judéo-chrétien »  ? - Si non, il faut voter OUI à l’initiative; - si oui, il faut voter NON !

Onex, le 22 novembre 2009 Bruno Mathis

16:56 Écrit par Etoile de Neige dans Politique | Tags : etoile de neige, bruno mathis | Lien permanent | Commentaires (36)

Commentaires

"islamisation rampante"!!!!

Il y a environ 320000 musulmans en Suisse, soit moins de 5% de sa population. C'est très loin de constituer une majorité de citoyens et nos glaciers sublimes auront largement eu le temps de disparaître avant que ce ne soit le cas.

Notre système d'organisation sociale et politique laisse un large pouvoir au peuple à travers initiatives et référendums sur pratiquement tous les sujets touchant à notre vie en commun et nous protège de ce fait de toutes "dérives" imputées à des pays comme la Hollande, la Grande Bretagne ou la France.

Les craintes d'islamisation à moyen terme qu'agitent les frénétiques fans de l'interdiction des minarets en faisant exemple de ce qui se passe dans d'autres pays sont donc très largement fantasmées.

A ce titre elles relèvent plus probablement de la psychiatrie que de la discussion raisonnée. Le ressassement des maigres arguments des sectataires du oui en sont un indice probant!

Écrit par : Azrael | 23/11/2009

La question des minarets est un vrai-faux débat. Faux, parce cela n'a aucune importance et vrai, car cela nous rappelle la place de la religion musulmane dans nos contrées à travers diverses communautés. En France, le débat est plus avancé car la pression de la communauté musulmane est plus forte. On y discute de la burkha, de la polygamie et notamment ce point pose de graves problèmes pour les femmes qui y sont confrontées et les enfants qui figurent comme des victimes de cette coutume séculaire en Afrique pas en phase avec notre système juridique car la polygamie n'est pas légale. La promiscuité des femmes entre elles, le manque de moyens du mari qui n'arrive pas à éduquer et nourrir convenablement sa progéniture souvent large, amènent des tensions dans les cités où ses familles habitent. Les enfants sans grands moyens et sans vraiment de modèle paternel finissent dans les rues sans protection et sans discipline et tombent dans des bandes. Ne fermons pas les yeux, les traditions ancestrales de la communauté musulmane posent de vraies interrogations. Pour ma part, je tiens à ce que nos politiciens clarifient la chose en l'encadrant dans une loi stricte.La polygamie n'a pas lieu d'être.

Écrit par : demain | 23/11/2009

"N’y a-t-il pas eu des problèmes entre Musulmans à la Mosquée de Grand-Saconnex ? Pourquoi les Arabes-Saoudites (finançant cet édifice) ont chassé Sir Quaridiri, le meilleur Musulman de Genève ? A son temps, j’ai eu l’occasion de parler avec lui. Il plaidait pour l’intégration et la paix entre les religions. Aux yeux des croyants de l’Islam, était-il trop modéré ?"

C'est bien pour cela que je dit depuis longtemps que la formation des imams est plus adéquat contre l'islamisme que l'interdiction des minarets.Au moins l'Arabie Saoudite n'imposera plus ses imams intégristes.

"Par contre, elle serait très néfaste pour l’économie suisse. Les entreprises helvétiques risquent d’être boycottées dans les pays musulmans, sans compter l’influence sur les touristes provenant de ces pays et sur les fonds déposés dans les banques. Plusieurs milliards de francs sont en jeu » !"

Avec eux,c'est la politique du yoyo. On le voit avec la France.Ils aiment la France quand celle-ci ne participe pas à l'invasion de l'Irak et ils l'insultent le jour suivant quand la France interdit le voile à l'école.

D.J

Écrit par : D.J | 23/11/2009

Vous devriez serieusement avoir honte de dire qqe chose de pareil :

"Trouvez-vous normal que dans un collectif à Onex, un couple de personnes agées a été importuné toute la nuit par des disciples de Mohamed, fêtant le Ramadan jusqu'au matin? Voilà 2 exemples de l'Islamisation rampante, au nom de la liberté de religions."

Et ces chretiens qui font un bruit fou apres avoir bu bouteille sur bouteille et qui importunent leurs voisins vous appelez ca comment ? Parce que c'est beaucoup plus frequent que des musulmans importunant leurs voisins lorsque ils fetent le Ramadan mon cher !

Mais bon, il est tres clair que vous n'etes interesse que par les quelques exemples a votre disposition pour diaboliser les musulmans, ce que les chretiens font ce n'est pas grave, apres tout ils ne sont pas musulmans.

Quand a

"Il plaidait pour l’intégration et la paix entre les réligions. Aux yeux des croyants de l’Islam, était-il trop modéré ?"

Qu'est ce qui vous dit que ceux qui sont aujourd'hui a la mosque ne plaident pas pour la meme chose ? Ah oui j'avais oublie, vous n'avez jamais discute avec eux, ca risquerait de casser vos prejuges nauseabonds.

Bref, un sacre raciste !

Écrit par : Stephane | 23/11/2009

*Stephane, je n'ai pas honte, car c'est la triste vérité. Nul part est spécifié que les Musulmans doivent faire la foire jusqu'au crépuscule, pour se rattraper. Que cela serve de rencontres, but social et aussi de purification du corps, je le veux bien, mais pas de beuveries toutes les nuits (le ramadan ne durent pas qu'un jour). Nous catholiques avons le jeûne, précédant Pâques, qui - c'est vrai - tombe plus en plus dans les oubliettes.

Le ramadan, également orthographié ramadhan ou ramazan (arabe : رَمَضَان ou Ramaḍān) est le neuvième mois du calendrier musulman.
Le français emploie indifféremment le mot « ramadan » pour désigner le mois saint pour les musulmans et, par métonymie, le jeûne ou saoum, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam qu'Allah leur a prescrits.
Au cours de ce mois, ceux-ci ne mangent pas, ne boivent pas, et n'entretiennent pas de relations sexuelles de l'aube au crépuscule1. Les malades, les femmes enceintes ou qui allaitent, les femmes ou jeunes filles qui sont dans leur période menstruelle, les enfants en bas-âge, les vieillards ou toute personne dont ce jeûne pourrait mettre la santé en péril en sont exemptés. Le jeûne a pour but d'enseigner aux musulmans la patience, la modestie et la spiritualité.
Le premier jour du mois suivant est l'occasion de célébrations observées durant l'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne. Que font les écoles coraniques ? La question est permise ! Ne devrions-nous pas former les Imans chez nous, à l'européenne, qui prêchent la bonne parole, sans haine ?

Iman est un prénom berbère (touareg), qui signifie "l'âme".
Iman, dans l'islam, al-imane (arabe : الإمان) désigne la foi musulmane.
Iman est un prénom féminin musulman. De l'arabe classique al-imane (الإمان) qui signifie « la foi ». On trouve de nombreuses variantes ou réécritures locales de ce prénom telles que : Imane, Imaine, Imène, Imani (variante africaine), Imané, Imaneh (variantes persanes).
Iman est un prénom masculin en Iran.
Moi, je parle des Imans religieux qui prêchent la bonne parole, sans haine !

Qu'il y ait des excès chez nous, je le veux bien, mais là nous avons la liberté de faire intervenir la police, tandis que lors de ces "festivités" personne n'ose intervenir. Stephane, on fait toujours référence à des exemples et je m'abstiens d'en citer d'autres, commises spécialement en Suisse-Allemande où la population, spécialement des Balkans, est spécialement dense. J'ai jamais prétendu que nous peuple judéo-chrétien soient des anges, mais nous avons nos lois, avec nos libertés et devoirs et nous nous efforçons de nous y tenir !

Je ne demande pas plus que nos "hôtes" s'intègrent et épousent nos coutumes, donc pas de voiles sur la voie publique, pas de burka, exercices de sports ensemble, mariages forçés etc. Trop d'exemples dans les pays qui nous entourent démontrent que nos lois sont bafouées au nom de la liberté d' "expression" .

Vous dites : "Qu'est-ce qui vous dit, que ceux qui sont aujourd'hui à la mosquée, ne plaident pas pour la même chose ? Ah oui, j'avais oublié, vous n'avez jamais discuté avec eux, ca risquerait de casser vos préjugés nauséabonds". "Bref, un sacre raciste !".
Stephane, il n'y a pas plus raciste que les racistes eux-mêmes. Et si je vous dis qu'un ami musulman ne met plus les pieds à la mosquée de Grand-Sac..., il a ses raisons. C'est dangereux de mélanger religion et politique ! Les Ymans devraient s'adapter à nos coutumes et non pas importer les leurs d'Arabie.
Stephane, j'ai assez parlé et espère vous avoir amadoué, car j'ai de la peine que Stephane traite un libre penseur de raciste. Vivre et laisser vivre, mais dans le respect mutuel. Bien à vous Bruno

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

*D.J, tout à fait d'accord, mais qui formerait "nos" Imans ? L'école coranique des Pâquis ou l'école des Jésuites de Fribourg ?
Les musulmans intégristes font peur, car leur but "inavoué" n'est-il pas de dominer le Monde ? Bien à vous BM

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

Les minarets ne sont nullement nécessaires pour la liberté de culte. La Mosquée al-Aqsa de Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam, n’a pas de minaret, et pourtant on y prie.

Si les musulmans insistent sur les minarets, c’est qu’ils veulent autre chose encore qu’une simple construction. Les minarets font partie de la politique d’islamisation rampante de la Suisse. Ils font partie de la politique de saucissonnage bien connue des islamistes: on n’avale pas un saucisson entier, on le coupe en rondelles…

C’est aux Suisses, et à eux seuls, de dire s’ils veulent être islamisés ou pas.

Écrit par : Sami Aldeeb | 24/11/2009

Bonjour à toutes et à tous,

pour avoir participé à quelques débats sur le thème de l'initiative, il en ressort une réalité tout autre que celle que nous présente les médias et le politiquement correct ambiant.

De fait, de la bouche de musulmans suisses parfaitement intégrés, ils expriment leur inquiétude, non pas sur l'initiative, mais sur la lente dérive de la pratique vers un Islam plus radical. Le même qui commence à demander des lois d'exception pour les pratiquants assidus.

Cette initiative leur permet enfin d'exposer les problémes internes qu'ils rencontrent avec certaines franges radicales et se fédèrent grâce, et non pas à cause, à l'initiative.

Parler de racisme est la preuve d'une ignorance sémantique de base : l'Islam n'est pas une race.

Ensuite, balayer les arguments de l'initiative par un simple revers de la main, en se bornant à dire que c'est de l'islamophobie et autre et d'un simplisme qui reflète une autre ignorance, celle de ce que vit la communauté musulmane de Suisse confrontée à ses démons internes... devant lesquels les bien pensants et autres penseurs ne se sont jamais confrontés.

Le problème ne réside pas dans le 95% des musulmans qui pratiquent leur culte le plus normalement du monde... mais dans les 5% qui utilisent le culte pour atteindre des objectifs politiques tout autres que le rapport à Dieu.

Alors à ceux qui pensent qu'il n'existe pas de problème, qu'ils continuent à vivre leur approche très mignone d'une réalité bien différente le leurs illusions.

Ces derniers devraient arrêter de se borner à prétendre des inepties et aller à la rencontre des musulmans avant de s'en faire les porte-paroles sans même avoir discuté avec eux.

Bien à vous,

Stéphane (l'autre)

Écrit par : Stéphane | 24/11/2009

"Le problème ne réside pas dans le 95% des musulmans qui pratiquent leur culte le plus normalement du monde... mais dans les 5% qui utilisent le culte pour atteindre des objectifs politiques tout autres que le rapport à Dieu."

5% des musulmans, ça représente combien en % de la population en Suisse ? Rien. C'est dire qu'ils n'ont aucun poids politique. Alors arrêtez de faire chier avec vos raisonnements à la noix.

Écrit par : Merdesen | 24/11/2009

*Merdesen, vos arguments ne tiennent pas debout ! Vous savez bien qu'une infime minorité emmerde le restant du monde. Ce qui est grave, c'est que les 95 % des Musulmans sont des agneaux qui suivent le cours de l'histoire, sans bouger le petit doigt, pire ils se font dominer par les fondamentalistes. Alors Merdesen, réfléchissez, seul "avantage" que nous avons reçu de Dieu ou Allah par rapport aux primates !

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

... je voulais dire un des grandes avantages ... !

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Merdesen,

c'est sûr qu'avec des arguments tels que les vôtres, vous avez bien raison de confier votre vision politique à d'autres.

A défaut, je me contenterai de l'avis que de nombreux musulmans de Suisse m'ont exprimé au sujet de l'initiative et de la problématique qu'elle a enfin soulevé pour le plus grand soulagement des intéressés, à savoir les musulmans vivant leur culte le plus normalement du monde.

Sur ces bonnes paroles, lorsque vous aurez un argumentaire construit, répondant aux réalités de nos concitoyens musulmans, nous pourrons débattre. D'ici là, instruisez vous un brin.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 24/11/2009

Répondez à l'argument de fond de Merdsen : A combien peut-on estimer le nombre de musulmans extrémistes en suisse.

Mettre ensuite ce nombre en rapport d'autres groupes dangereux en suisse :
- Combien de scientologue ?
- Combien d'extrèmiste violent de gauche ? De droite ?
- Combien de hooligan violent ?
- etc

Ce n'est pas en insultant une personne qu'on peut combattre ses arguments.

Écrit par : Djinius | 24/11/2009

*STEPHANE (l'autre), voilà ce qui est bien dit, avec pragmatisme, sans polémiquer, mais mettre l'Eglise au milieu du village ! Bien à vous et bonne journée Bruno Mathis

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

*Salut Sami, nous aussi sommes sur la même longueur d'onde ! Vous le savez déjà, je ne suis pas contre l'Islam, ni contre le Christianisme, ni le Judaïsme, je suis contre la mauvaise application et interprêtation des règles établis.

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

* Azraël dit: A ce titre elles relèvent plus probablement de la psychiatrie que de la discussion raisonnée. Le ressassement des maigres arguments des sectataires du oui en sont un indice probant!"
et ajoutez : "Les craintes d'islamisation à moyen terme qu'agitent les frénétiques fans de l'interdiction des minarets en faisant exemple de ce qui se passe dans d'autres pays sont donc très largement fantasmées".

Est-ce vous qui allez lancer une initiative contre le port de la burka p.ex. (il y en a déjà à Zurich) ?

Nous traiter de psychopathes et de sectataires est non seulement diffament, mais ces arguments n'apportent rien au dialogue, mais démontre aussi votre état d'esprit envers votre pays hôte. J'espère que vous rentrerez rapidement dans le droit chemin et devenez un bon citoyen Suisse intégré, en tapant sur les doigts des vos extrémistes.

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

*Demain, vous dites très juste: "Les enfants (dont les parents ne disposent pas de grands moyens) sans grands moyens et sans vraiment de modèle paternel finissent dans les rues sans protection et sans discipline et tombent dans des bandes. Ne fermons pas les yeux, les traditions ancestrales de la communauté musulmane posent de vraies interrogations. Pour ma part, je tiens à ce que nos politiciens clarifient la chose en l'encadrant dans une loi stricte.La polygamie n'a pas lieu d'être.".
Vous avez raison. Nous avons déjà énormément de lois, mais ces questions doivent être réglées par nos politiciens au plus vite. Mais, il est plus facile de fermer les yeux et voir ce qu'il advient. Ainsi, nous pourrons à nouveau réagir au lieu d'agir !
Bonne fin de journée BM

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

*D.J, qui fixera les limites dans la prêche des Imans, même éduqués dans une Ecole coranique ou Université musulmane en Suisse ? Je crains que la radicalisation, malgré les modérés (agneaux?), suivra son bon homme de chemin ! Nos petits enfants nous le diront, si nous sommes toujours de ce monde !

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

Dans votre billet, vous affirmez : "un couple de personnes agées a été importuné toute la nuit par des disciples de Mohamed, fêtant le Ramadan jusqu'au matin"

Puis dans votre réponse à Stéphane (le premier), vous nous dites : "pas de beuveries toutes les nuits (le ramadan ne durent pas qu'un jour"

Puis plus loin, une fleur entre les dents, vous rajoutez : "Qu'il y ait des excès chez nous, je le veux bien, mais là nous avons la liberté de faire intervenir la police, tandis que lors de ces "festivités" personne n'ose intervenir"

Donc, si je vous ai bien compris, à partir d'un fait encore à vérifier, (ce couple importuné une seule nuit sans doute à la fin du ramadan),vous sous -entendez que des gens seraient importunés toutes les nuits pendant un mois par les musulmans fêtant le Ramadan et que la police n'interviendrait jamais, ou ne le pourrait pour je se sais quel obscure raison.

J'hésite à qualifier vos propos : désinformation, malhonnêteté intellectuelle ou connerie ordinaire.

Et puis, un aussi fin limier que vous nous dira facilement comment un oui à l'initiative modifierait la législation suisse et permettrait dès lors de résoudre le problème de ce couple, ou de je ne sais qui importuné je ne sais où par je ne sais qui.

Finalement, lorsque vous nous dites : "Trop d'exemples dans les pays qui nous entourent démontrent que nos lois sont bafouées au nom de la liberté d' "expression" . "
Soit ce sont des faits qui se passent à l'étranger et les lois suisses ne sont pas "bafouées", soit ces fait se passent en Suisse et alors il faut nous dire lesquels et pourquoi la législation de notre pays ne peut pas y répondre et en quoi l'initiative y apporterait une solution concrète.

Pour terminer, je ne me permettais pas de vous traiter de raciste, ni de vous traiter de quoi que ce soit d'autre, mes parents m'ayant donner, je le crois, une bonne éducation.

Écrit par : Daniel | 24/11/2009

*Stephane, que proposez vous à la place de m'appeler raciste ?
*Dijnius et Merdesen, tout extrémisme et fanatisme est mauvais et devrait être combattu avec plus de rigueur. Vous citez les hooligans comme exemple. Pourquoi au nom de la liberté ne veux-t-on pas les filmer, prendre l'ADN, les ficher et les punir là ou cela fait mal: priver des matches au niveau européen, pour ne citer que nos contrées. Avec les terroristes et délinquants dangereux, il en est de même. Il faut les faire travailler. Il paraît que la Sibérie a besoin de bras fort et les Goulags, depuis la chute du mur de Berlin, sont dépeuplés.
Détail: Le Goulag (acronyme venant du russe Главное Управление Лагерей, Glávnoïe Oupravlénïé Laguereï, « Direction principale des camps (de travail) ») était l’organisme gérant les camps de travail forcé en Union soviétique.

Que pensez-vous, mon cher Dr Watson ?

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

*Bien Daniel, vos propos permettent un dialogue et demandent ses expliquations.

Primo, ce couple âgé s'est plaint lors d'une discussion entre connaissances, dont moi. Ils laissaient entendre que cela s'est répété plusieurs fois pendant le Ramadan (je n'ai pas prétendu toutes les nuits). Leurs propos étaient véhéments jusqu'à dire qu'ils n'ont pas fermé l'oeil, ou les deux, la nuit.

Secondo, ce couple aurait dû appeler la police, mais ils n'ont pas eu le courage, pour ne pas avoir des ennuis par la suite. Sans entrer dans la polémique, à Onex, nous avons déjà connu des problèmes ...

Terzo, en principe, les Musulmans s'invitent mutuellement pour fêter la "trêve" de la nuit, donc je suppose qu'il y a eu échange d'endroits et donc pas beuveries toutes les nuits. Ce terme est donc exagéré, car ailleurs ils auront bu de l'eau de source ou du Rhône.

Daniel, vous écrivez: "j'hésite à qualifier vos propos : désinformation, malhonnêteté intellectuelle ou connerie ordinaire".
Allez-y pour la connerie ordinaire, si vous êtes heureux avec cela, car tout est du pipeau.

"Et puis, un aussi fin limier que vous nous dira facilement comment un oui à l'initiative modifierait la législation suisse et permettrait dès lors de résoudre le problème de ce couple, ou de je ne sais qui importuné je ne sais où par je ne sais qui".
Mon cher Daniel, libre penseur, c'est cela que j'appelle l'Islamisation rampante. Ils se permettent toujours un peu plus. Vous connaissez certainement l'expression: On donne le petit doigt et ... ils prennent la main.

C'est bizzare, personne ne relève le fait du minaret à 28 m, au lieu du 25 m autorisé, pourtant encore plus significatif, qui démontre qu'une certaine souche ne s'arrête pas au "petit doigt".

Daniel que répondez-vous à cela ?

Écrit par : Etoile de Neige | 24/11/2009

(hors-sujet)
EDN, j'aimerais juste signaler que le personnage qui utilise "merdesen" comme pseudo est un grossier manant et un gougnafier: il insulte ainsi mon pays d'origine et les quelques millions de Danois qui portent un nom en "-sen".
Aimeriez-vous que quelqu'un vienne sur votre blog avec un pseudo comme "Scheisemathis" ?

Écrit par : Blondesen | 24/11/2009

@Etoile de Neige...

Désolé petit flocon, je suis Suisse de père en fils depuis de nombreuses générations! Et Bernois qui plus est! Quant à mes correligionnaires "extrémistes" je n'en connais guère, j'ai depuis longtemps viré ma cutie dans ce domaine, mais ils porteraient sans doute la kippa! Amusant non?

Écrit par : Azrael | 24/11/2009

"C'est bizzare, personne ne relève le fait du minaret à 28 m, au lieu du 25 m autorisé, pourtant encore plus significatif, qui démontre qu'une certaine souche ne s'arrête pas au "petit doigt"."

Si vos sources sont aussi sérieuses que pour votre histoire de beuverie du Ramadan avec la police qui n'intervient pas puisqu'on ne la pas appelée, je ne trouve pas cela bizarre du tout.
Vous la tenez d'où celle-là ? De Madame Germaine qui faisait pisser son chien l'autre soir au bas de votre immeuble ?

"Daniel que répondez-vous à cela ?"

Que premièrement l'on est pas à Berlin.
Que deuxièmement en Suisse le droit qui régit les constructions est suffisamment clair et stricte pour nous éviter ce genre d'erreur.
Que troisièmement ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, pour citer un ancien président français.
Quand au doigt….. Je vous l'ai déjà dit, j'ai reçu une bonne éducation.

Écrit par : Daniel | 24/11/2009

" tout à fait d'accord, mais qui formerait "nos" Imams ? L'école coranique des Pâquis ou l'école des Jésuites de Fribourg ?"

Pourquoi pas les universités,comme pour les études de théologie.

L'état est le plus qualifié pour garantir des formations d'imams.Mais il faut que les dérapages de ces imams formés ne soient pas tolérés et qui devraient se voir interdits de pratiquer en Suisse.

D.J

Écrit par : D.J | 24/11/2009

*D.J, je peux vous proposer Hani Ramadan comme prof. Il recherche à se profiler en Suisse.

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

*Daniel, vos arguments tiennent debout jusqu'au jour x
Alors ce jour là, si Dieuleveut que vous soyez toujours parmi les vivants, vous pourrez murmurer: bizzzzarre, bizzzzzarre

Je ne suis pas prophète dans mon pays ni ailleurs et je ne veux donner des leçons de conduite à personne (la mienne me convient), mais dans mon fort intérieur une voix me dit: "Un jour viendra où, grâce à notre bonté, nous Suisses serons en minorité et dirigés" !

Le petit flocon blanc qui danse, qui danse dans les airs pour ... devenir un crystal
Votre EdeN

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

*Salut Blondy, je penses comme vous, mais cela ne vaut pas la peine d'utiliser la salive resp. les touches du clavier, votre Mathisen.
Quant à mon sujet, qui pose tant de problèmes dans les pays du Nord, vous vous ne vous êtes pas encore exprimé. Est-ce par discrétion? Pourtant, j'aime vos commentaires !

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

Mes chers bloggeurs, et si nous avions raisons ?
http://idata.blogmaster.fr/0/03/19/97/dome-of-the-rock-distance.jpg
La mosquée d'Al Aqsa

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

*Azrael, il arrive que même les Suisses pure souche ne soient pas sur la même longueur d'onde ou sur la même planète. Je suis du Centre et vous de l'Ouest.
Petit flocon, qui à force de s'assembler peut devenir une avalanche, tel les petits ruisseaux un fleuve.

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

Bonjour Bruno EDN !
Je me suis déjà exprimé dans quelques billets et aussi dans des commentaires chez d'autres. A vrai dire, ce "débat" commence à tourner en rond autour des mêmes arguments "pour" ou "contre", sans aucune évolution des mentalités ni dans un sens, ni dans l'autre.
Puisque vous me demandez un commentaire, je vous copie/colle un commentaire posté chez mes amis du TRIO Infernal (blogs 24 Heures):

_________________________________________________________________________

Bonjour !
Je me demande...
Supposons qu'il y ait une votation dans un pays musulman modéré sur l'autorisation de construire des clochers sur des églises (autorisées jusque-là sans clochers) et que les adversaires de ces constructions prennent prétexte du catholicisme intégriste pour les interdire.
Quelle serait notre réaction, non pas en tant que Cathos plus ou moins croyants et plus ou moins pratiquants ou Chrétiens dans le sens le plus large, mais simplement en tant qu'Occidentaux de culture chrétienne ?
Cela ne réveillerait-il pas en nous des réflexes... disons "chauvins", teintés de "patriotisme" et de "nationalisme" anti-musulman ?
Je me demande...
Cela ne m'empêchera pas de voter OUI à l'initiative, juste histoire d'envoyer un signal "fort" aux islamistes intégristes et aux Kadhafistes qui se réclament de l'Islam.
Après, on discutera... sans burqas, sans femmes obligatoirement voilées, sans appels audibles à la prière, sans séparations dans les piscines ou sur les plages, etc. et avec un rappel clair, net et compréhensible de ce qu'est la laïcité, et de ce que signifie la séparation impérative des pouvoirs religieux et politiques.

:o)

Écrit par : Blondesen | 25/11/2009

Oui, Blondy, vos propos élèvent le niveau. Allah ou Dieu, merci, et laisses nous vivre en Paix !
Après tout on est à l'Aube du 3e millénaire et j'espère que tous les intégristes de tout bord en soient aussi conscients et sortent de leurs (douces) rêves de grandeur, car la violence attire la violence, multes fois prouvée par l'histoire.

Pourquoi les hommes, se prétendant si intelligents, tombent toujours dans les mêmes traquenards ? L'appât du gain, l'appât du pouvoir ?

.^.^. .v. .). ***

Écrit par : Etoile de Neige | 25/11/2009

Mais ma chere Etoile des neiges, meme en imaginant que ces gens aient importunes leurs voisins en fetant le ramadan, vous ne m'expliquez toujours pas en quoi c'est different de tous ces gens, non-musulmans, qui importunent leurs voisins regulierement en faisant de grosses fetes chez eux.

Vous etes en train de me dire que seuls les non-musulmans ont le droit d'importuner leurs voisins impunement ?

Parce que j'ai habite Onex pendant longtemps, et que le voisin bruyant soit musulman ou pas, la police ne vient pas je peux vous le dire, j'ai eu assez de voisins jeunes et moins jeunes qui faisaient un bruit monstre soit en mettant la musique a fond, en organisant des beuveries ou en regardant les matchs de foot du Portugal, ca n'a absolument rien a voir avec le fait que le voisin soit musulman. Ce qui vous fait dire cela, ce sont vos prejuges honteux sur les gens qui sont differents de vous. Vous cherchez une excuse pour mettre une cage autour des musulmans car vous ne connaissez quasiment rien d'eux et ils vous font peur, peur visceral et non justifiee.

Écrit par : Stephane | 25/11/2009

*Stephane, mes propos vous paraissent racistes ! Si vous frappiez à la bonne porte, la police l'obligation d'intervenir. Ne me racontez pas de salades. Toutefois, il est probable que pendant l'EURO2008 ou à une fête locale, il y ait exception. Entre gens civilisés, comme c'est le cas dans notre immeuble, on avise le voisin en on s'excuse par avance et on ne l'envoie pas sur les roses. Nous ne sommes pas à Berlin, c'est vrai, mais nous ne voulons pas nous laisser envahir, comme c'est le cas chez eux (pointe de vue importance, après Istamboul, 2e ville de la Turquie). Ils ne vont pas tarder de demander l'entrée dans l'EU. En Suisse-Allemande, d'après mes info de premier ordre, ce sont les gens des Balcans qui posent problèmes, notamment la jeunesse ! Stephane, je ne dis pas tous les gens ...
Si vous voulez défendre le fondamentalisme, allez-y. Peut-être le guide Ben Laden est d'accord de vous accueillir dans ses rangs, à moins que vous préfériez trouver ou retrouver les tristes Sires de Tripoli, qui se mettent 5 x par jour à genou devant l'Eternel. Il se fait tard et je veux clore cette discussion. On verra dimanche. J'espère c'est votre voix qui fera pencher la balance. Ainsi la Paix en Suisse sera sauvée (un vrai scandale par ailleurs de menacer notre démocratie en s'ingérant).

Écrit par : Etoile de Neige | 26/11/2009

>Si vous frappiez à la bonne porte, la police l'obligation d'intervenir. Ne me racontez pas de salades. Toutefois, il est probable que pendant l'EURO2008 ou à une fête locale, il y ait exception

Mais j'attends toujours que vous m'expliquiez pourquoi vous nous sortez toute cette histoire sur une famille de musulmans genant leurs voisins, alors que des non-musulmans font ca tous les jours et vous n'en parlez jamais mon cher.

>Entre gens civilisés, comme c'est le cas dans notre immeuble, on avise le voisin en on s'excuse par avance et on ne l'envoie pas sur les roses.

Et vous savez quoi, il y a des musulmans qui avertissent leurs voisins et qui s'excusent, tout comme il y a des non-musulmans qui se foutent totalement de leurs voisins, je ne vois toujours pas de difference entre musulmans et non-musulmans.

>Nous ne sommes pas à Berlin, c'est vrai, mais nous ne voulons pas nous laisser envahir, comme c'est le cas chez eux (pointe de vue importance, après Istamboul, 2e ville de la Turquie). Ils ne vont pas tarder de demander l'entrée dans l'EU.

Vous laisser envahir ? Mais vous vous moquez de qui la ? Les musulmans font moins de 5% de la population et nombre d'entre eux se fondent tellement dans la population que vous ne devineriez jamais qu'ils sont musulmans.
Quelle est la plus grosse part de l'immigration en Suisse ? Les allemands ! Je ne vous ai pas entendu dire quoi que ce soit contre les allemands pourtant. Mais c'est vrai, les allemands ils sont pas musulmans, alors eux ils peuvent nous envahir.

Quand a demander a entrer dans l'EU, oui et ? En quoi sont-ils different des bulgares, des roumains, ... ? C'est acceptable de se faire envahir par les bulgares, les roumains, ... mais pas par les turques ?

>Si vous voulez défendre le fondamentalisme, allez-y. Peut-être le guide Ben Laden est d'accord de vous accueillir dans ses rangs, à moins que vous préfériez trouver ou retrouver les tristes Sires de Tripoli, qui se mettent 5 x par jour à genou devant l'Eternel

Ah oui evidemment, je defends le fondamentalisme quand je vous prends en flagrant delit de racisme. En fait selon vous, on ne peut pas defendre les musulmans sans etre fondamentaliste.

J'attends toujours que vous me disiez en quoi ces musulmans importunant leurs voisins sont differents de tous ces autres gens non-musulmans qui importunent leurs voisins. Pourquoi donc traitez vous les musulmans differement ?

Allez, ayez l'honnettete de le dire, vous les traitez differemment simplement parce qu'ils ne vous ressemblent pas, pas parce qu'ils sont dangereux. Aucun de vos arguments ne tient debout, les musulmans ne derangent pas leurs voisins plus que les non-musulmans, ils n'envahissent pas la Suisse plus que les autres pays, ils ne commettent pas plus de crime que les autres etrangers, ... ils sont simplement differents, et c'est pour ca que vous les detestez.

Écrit par : Stephane | 26/11/2009

*Hallo Stephane. I am sorry. La nuit porte conseil et deux nuits ...
A la lumière du jour, en analysant bien la situation, tenez-vous bien, je dois vous donner raison. Non seulement, je n'ai jamais été importuné et personnellement, je suis un être pacifique. J'ai fait de la polémique par un réflexe de peur et de protectionnisme. Je penses que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je fais mon mea culpa et avoue que nous avons aussi chez nous de la racaille suisse. Quant aux excès, à mon étonnement, vous n'avez pas cité nos coutumes outrancières pendant le carnaval. Là nombre de personnes pourraient se plaindre pour nos comportements irrespectueux. Un jour, je veux créer un article sur la bonne intégration des étrangers chez nous. Un des secrets, c'est certainement le sport et autres violons d'ingres qui facilitent le contact et la compréhension. Tous les pays que j'ai visité je n'ai qu'un constat: La gentillesse des habitants. C'est malheureusement souvent la politique qui casse tout, et pourtant c'est un mal nécessaire. Par excès de quelques hommes, il fallait créer des lois de plus en plus nombreux. Encore faut-il que nous les respectons ...
Je n'ai pas complètement tourné la veste, car l'inquiétude reste. Je peux vivre avec les minarets (j'espère que l'initiative soit refusée de justesse pour donner un signal claire à l'adversité extrême).
Bonne journée Stephane et merci d'avoir gardé un langage correct

Écrit par : Etoile de Neige | 27/11/2009

Les commentaires sont fermés.