29/11/2009

JAMAIS 12 SANS 13

Après 12 défaites consécutives face à Roger Federer, Nikolay Davydenko croyait en sa chance avec le chiffre 13.


ATP World Tour : Davydenko bat Federer Bien lui en a pris, car il est finalement venu à bout de notre héros national au tournoi des finales de l'ATP World Tour. C’était d’un niveau élevé, avec des coups géniaux, spécialement ceux qui précédaient la balle de match. Federer a courbé l’échine cette fois-ci. Il a perdu une bataille, mais pas la guerre. Il faut avouer qu’il a eu énormément de chance de se qualifier, avec son jeu inconstant de ces jours, pour la demi-finale. Ayant la tête dans les étoiles (famille, chocolat, finances), on ne peut pas trop lui en vouloir.

Pour lui c’était toute-de-même un bon tournoi, vu qu’il a encore distancé ses deux protagonistes, puisque Nadal et Djokovic se sont noyés dans le smog londonien avant lui. Soit Rodger est très fort dans sa tête, sachant que la défaite contre Del Potro n’était pas synonyme d’élimination, soit c’est le veinard surdoué, béni par les dieux, tout court.

Je suis content pour Davydenko qui a joué sur un nuage et a mérité sa revanche, en brisant le signe indien. C’est aussi une victoire sur l’assiduité, car tout effort mérite récompense. Sans dénigrer Del Potro, le Russe est capable d’entrer dans l’histoire tout à l’heure. Que le plus fort gagne !

 Davydenko brise le signe indien

13:38 Écrit par Etoile de Neige dans Sports | Tags : bruno mathis, etoile de neige | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.