27/10/2013

Rodger let's go !

roger-123.jpgLe « vieux » roi-lion n’a pas encore                         fini de rugir et 11211-Juan_Martin_del_Potro_bio.jpgpourtant de nombreux spectateurs dans leurs fauteuils l’ont déjà enterré. Pourtant, une nouvelle revanche l'attend ! 


Les Swiss Indoors semble particulièrement bien convenir à notre Rodger national ou serait-ce l’air parfumé de l’industrie chimique bâloise ? Des jeunes loups le guettent et la relève se rapproche de plus en plus.

Son clone et prodige bulgare Grigor Dimitrov a mordu, après un combat héroïque, la poussière de la Halle Saint-Jacques. Le même sort a subi ce soir le canadien Vasek Pospisil, après un combat époustouflant qu’on n’attendait pas de la part du no 40 de l’ATP. Il y avait des hauts et des bas des deux cotés, nous faisant passer du purgatoire au ciel et vice-versa, un vrai roman d’Hitchcook des années 50.

Comme le commentateur Marc Rosset, je suis plus que content que Rodger Federer ait emporté ce duel acharné, car cette année 2013 ne lui a pas particulièrement souri. Cette 51e victoire lui permet être une nouvelle fois finaliste pour affronter le vainqueur de l’année passée, Juan Del Potro et prendre ainsi – qui sait - sa revanche.

J’ai eu le privilège d’assister l’année dernière aux demi-finales et finales et j’espère que les fans du tennis le soutiendront autant, en criant « Rodger, let’s go » (oui hop Roger sonne trop ringard), ce qui pourrait lui donner des ailes pour lever le trophée 2013 au ciel de la Cité rhénane.

Notre Rodger vieillissant, bien que détrôné, restera pour de nombreux amoureux du beau tennis pour son élégance et ses coups magiques encore long temps le  « number one ».

 Onex, le 26 octobre 2013                          Bruno Mathis 

              

 

01:38 Écrit par Etoile de Neige | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.