19/01/2014

Les imprudences se paient cash

Il y a des imprudents partout, sur la route comme sur les skis. Avec les risques pris, je suis surpris qu'il n'y ait pas plus d'accidents . Et dire qu'on ne peut les attacher !


images[3].jpg

Contrairement à ce qui a été énoncé par certains, l'information sur les danger d'avalanches est très bien faite. Avec mes 69 ans de pratique de ski, je me permets d'ajouter mon grain de sel.

Les risques devraient être calculés; or, souvent ils sont ignorés en se disant: "cela n'arrivent qu'aux autres". On le sait, le risque zéro n'existe pas, mais de là  à ignorer les recommandations les plus élémentaires, est un pas à ne pas franchir. En règle général,  après de fortes chutes de neige,  au grand dam des experts,  il n'y presque aucune pente qui reste vierge. Le hors-piste est trop grisant; parfois pour y mettre sa "signature" ?

J'ai aussi commis des imprudences dans ma carrière de skieur et randonneur, mais toujours avec un risque calculé et bien équipé. Avec les surfs et les skis hors-pistes, une autre catégorie de skieurs est apparue, sachant bien skier dans tous terrains, mais n'ayant peu ou aucune connaissances des dangers. En ayant du respect de la nature, beaucoup de drames et de larmes pourraient être évités. Ce n'est pas à la nature, mais à nous de s'y accommoder.  Par exemple sur l'échelle danger  d'avalanches 1 à 5, le 3 signifie un danger marqué et on ne s'aventure pas n'importe où et p.ex. organiser un cours d'avalanche grandeur nature (dans un terrain de tout danger  à  Mase) était à mon avis irresponsable, malgré l'avis contraire du guide Pascal Gaspoz et comme l'a écrit Hugues Bernard si bien le 13 janvier dernier: "stupéfait par le blanc-seing" du président des guides suisses, Pierre Mathey. C'est vrai, ils n'avaient pas à s'y trouver à 14.40 h et en surplus dans un endroit aussi exposé. Toutes mes condoléances et ma sympathie vont à la famille des 4 victimes de la mort blanche.

Quant à Michael Schumacher, que j'admire par ses exploits, je dois dire après avoir vu la vidéo,  qu'il  a pris, comme tant d'autres, un risque inconsidéré pour glisser dans un pierrier couvert de neige. Que cet accident fortement médiatisé ne porte pas à conséquence et je lui souhaite de tout coeur un rapide rétablissement, sans séquelles et bravo à la presse pour son blackout pour ménager sa famille.  Qu'elle puisse bientôt respirer de soulagement.

Crans-Montana, le 19 janvier 2014            Bruno Mathis

 

09:09 Écrit par Etoile de Neige dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.